Présentation Livresque

À la Une

Comme ce blog se veut livresque, je me suis dit que pour apprendre un peu à me connaître, et afin de savoir si mon blog vous plaira ou non, rien ne valait un petit tour dans ma bibliothèque, parmi mes dix livres préférés.

Publicités

Marie-Antoinette, ou le fantasme

Au sortir de l'adolescence, une jeune fille découvre un monde hostile et codifié, un univers frivole où chacun observe et juge l'autre sans aménité. Mariée à un homme maladroit qui la délaisse, elle est rapidement lassée par les devoirs de représentation qu'on lui impose. Elle s'évade dans l'ivresse de la fête et les plaisirs des … Lire la suite Marie-Antoinette, ou le fantasme

Un Gentleman à Moscou, ou mon obsession pathologique pour la Russie apaisée

  J'ai emprunté ce livre pour exactement les mêmes raisons que j'avais emprunté Les Chroniques de Zi : la gratuité et la beauté de la couverture. Et aussi l'idée de départ, que j'adorais.   Alexandre Illitch comte de Rostov sr retrouve assigné à résidence, dans un hôtel de luxe au cœur d'un Moscou en pleine … Lire la suite Un Gentleman à Moscou, ou mon obsession pathologique pour la Russie apaisée

Bilan #… : Juillet 2019

Le mois de Juillet 2019 fut placé sous le signe de la nostalgie. Entre Toy Story, Alice au Pays des Merveilles, le Roi Lion et Harry Potter, je vous propose de vous replonger en enfance avec moi.   Spider-Man Mon Gandalf m'a généreusement amené voir Spider-Man Homecoming dans une salle équipée des dernières technologies disponibles … Lire la suite Bilan #… : Juillet 2019

Gilda, ou la sensualité

Ballin Mundson, directeur d'un casino, prend sous sa protection un jeune Américain, Johnny Farrell, après l'avoir sauvé d'une mort certaine. Ballin, devant s'absenter, confie la direction de son établissement à Johnny. Il revient quelque temps plus tard marié à Gilda, l'ancienne maîtresse de Johnny.   Gilda est un film tourné en 1946, et taillé sur … Lire la suite Gilda, ou la sensualité

Les Chroniques de Zi, ou la poésie

  Vous vous en doutez probablement, car vous auriez sûrement eu la même réaction à ma place : le livre était sur une étagère de bibliothèque (aka gratuitement accessible), exhibant sa couverture de Guillaume Morellec (magnifique). Il eu été bête de passer à côté. Et au moment de penser cette évidence, je ne me doutais … Lire la suite Les Chroniques de Zi, ou la poésie