Présentation Livresque

  Comme ce blog se veut livresque, je me suis dit que pour apprendre un peu à me connaître, et afin de savoir si mon blog vous plaira ou non, rien ne valait un petit tour dans ma bibliothèque, parmi mes dix livres préférés. Il ne s’agit ici pas d’un top dix mais bien d’une liste, je n’ai jamais su hiérarchiser mes préférences, pardonnez ma faiblesse.

  Nous commencerons donc en beauté mais sans originalité avec La Passe-Miroir de Christelle Dabos. J’ai adoré l’univers de l’auteur, sa plume qui n’est pas altérée par la traduction, et qui par conséquent conserve toute sa beauté, les personnages aussi nombreux qu’attachants. Et Ophélie, à qui je m’identifie si bien… Cette lecture ma happée, et je ne peux qu’attendre avec impatience la sortie du tome quatre !

  En autre coup de coeur français, nous avons Le Paris des Merveilles, de Pierre Pevel. A nouveau, on sent que le texte est l’original, qu’il n’est pas passé par la traduction. J’adore l’écriture de cet auteur, il pourrait rédiger sa liste de course que je me jetterai quand même dessus. L’intrigue se déroule dans un Paris du XIX où le merveilleux côtoie la réalité. Il se présente sous forme d’enquêtes, autant dire que tout était réuni pour me plaire !

  Enchaînons sans transition aucune avec Animale, de Viktor Dixen, merveille du young-adult français. Cette réécriture de Boucle D’Or nous plonge dans un univers féérique et cruel, où les personnages, construits comme de l’orfèvrerie suisse subissent une intrigue maîtrisée à la perfection. En deux tomes, l’auteur nous entraîne dans un univers riche et enchanteur mais empli de piège qu’il faudra éviter à tout prix…

  Allez, un dernier bijou français ? Il serai en effet dommage de se priver du Domaine des Murmures de Carole Martinez, lecture envoûtante et dérangeante s’il en est. Lorsqu’une jeune fille du Moyen-Age se fait violer par un homme dont elle ne voit pas le visage, elle préfère se faire emmurer plutôt que de subir un mariage qui s’annonce raté. Ce livre m’a absolument fascinée, j’en suis tombée follement amoureuse.

  Passons à l’Américain avec la saga des Chroniques Lunaires, de Marissa Meyer. Il s’agit encore une fois d’une réécriture de différents contes, mélangés entre eux au fil des tomes. L’univers est entraînant, on plonge vite la tête la première avec notre héroïne, Cinder, dans de folles aventures. Je me suis attachée à tout les personnages, même les plus secondaires ou les plus vils, et si à chaque nouveau tome j’avais peur que la qualité ne soit pas au rendez-vous, chaque sortie me montrais que je me trompais lourdement d’avoir peur. Malgré les pavés que sont ces livres, ils se dévorent comme des petits pains grillés et beurrés.

  Je vais maintenant brièvement évoquer un coup de coeur japonnais. Je ne peux malheureusement pas vous en dire beaucoup, tout l’intérêt du roman résidant dans son mystère. Son titre est La Maison où je suis Mort Autrefois, de Keigo Higashino. Cette lecture était l’un de mes premier polar, ou thriller. et m’a introduite au genre… pour mieux m’en éloigner ensuite. C’est le genre de livre qui est banal, pas bien intéressant, jusqu’à ce que vienne LA page. Celle de la révélation, celle qui fait passer ce livre de ~meh à ~ohmondieucestdugénie. Il a suffi d’une page pour que je ne parle plus que de ce roman pendant des jours. Mais voilà, maintenant j’ai peur que les autres polars ne soient pas aussi bons, qu’ils soient moins surprenants.

  Direction maintenant les Iles Britanniques, avec Un Crocodile Sur un Banc de Sable, d’Elizabeth Peters. Ce roman, premier d’une longue, très longue saga, décrit l’histoire d’Amelia Peabody, une femme de la petite bourgeoisie anglaise de la fin du XIX°, qui hérite de la fortune de son père. Elle va utiliser cet argent pour concrétiser son rêve : se rendre en Egypte. De là vont commencer de folles aventures, aussi passionnantes qu’énigmatiques. Amelia est un personnage que j’adore : elle est intelligente, drolatique et sarcastique.

  En parlant de femme drolatique et sarcastique, laissez moi vous présenter Charley Davidson, du roman éponyme écrit pas la talentueuse et truculente Darynda Jones. Avec Charley, faucheuse de son état, nous allons vivre des situations abracadabrantesques, hilarantes, à forte tension sexuelle et infiniment trop caféinées. Elle est un personnage profondément attachant, que je vous conseille vivement de rencontrer pour des lectures hautes en couleurs. Personnellement, un tome de Charley est synonyme de cocooning tant je me suis laissée prendre par l’univers. J’ai l’impression de retrouver de vieux amis.

  Le prochain ouvrage que je voudrai vous présenter est une bande dessinée jeunesse. Il s’agit du Château dans les Etoiles, d’Alex Alice. Les dessins doux et chaleureux, l’histoire eh bien… historique et steampunk à souhait, et les personnages… I mean… Louis II de Bavière, tout est dit ! Autant d’éléments pour me faire adorer cette histoire d’exploration spatiale pas comme les autres ! Je ne vous en dit pas plus, hormis que ça se lit avec délectation, sous un plaid bien doux et que c’est idéal pour une après-midi bien Hygge comme on les aime !

  Nous en arrivons au dernier livre que je souhaitais vous présenter. Il s’agit de la seule lecture VOanglais de ce classement, mais quelle lecture ! Je vous parle bien sûr d’Haroun and the seas of Stories, une merveille de poésie et de douceur, écrit par Salman Rushdie. Je ne rentre pas dans les détails ici, puisque je le ferai bientôt dans une chronique entière, mais je peux vous dire que l’ambivalence du propos apporte une richesse rare à ce livre si particulier…

 

  J’espère que vous aurez pris plaisir à lire cet article un peu long, et qu’il vous aura permis de mieux me connaître, et de vous attacher un peu à ce blog. Je vous remercie pour votre attention,

Mathilde le Petit Paresseux de bibliothèque

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s